La couverture sonore dans une installation public-address

Lors de l’installation de haut-parleurs, il convient de s’assurer de leur bonne couverture sonore. Il s’agit donc de les disposer de manière homogène dans l’espace pour produire un niveau sonore parfaitement réparti.

Pour être efficace, il ne suffit pas seulement de bien entendre le son mais de pouvoir le comprendre. Les voix doivent être parfaitement intelligibles.

Comment le son se propage-t-il dans un espace fermé ou partiellement clos ?

Pour définir une bonne couverture sonore, il faut tout d’abord prendre en considération la manière dont le se son se diffuse dans l’espace.

Ainsi, nous pouvons noter qu’il se diffuse de deux manières différentes :
– le son rayonne de manière directe, on parle alors de la portée optique
– le son se réfléchit sur les murs, sols, plafond et meubles.

D’autre part, à mesure que nous nous éloignons de la source sonore, le haut-parleur, le champ sonore direct va diminuer. La pression sonore perdra 6 dB à chaque fois que la distance double.

Ainsi, en perdant 6 dB, la pression sonore locale ne représentera plus qu’un quart de l’intensité sonore initiale.

Nous pouvons donc dire que la pression sonore varie en fonction inverse du carré de la distance.

Couverture sonore et réverbération : la bête noire de la sonorisation

Pour un sonorisateur, l’intelligibilité est la principale préoccupation. La réverbération est quant à elle sa bête noire.
Contrairement aux effets d’atténuation du champ direct, anticiper les effets de la réverbération n’est pas chose facile. D’autant qu’un espace peut présenter un nombre considérable de surfaces propices à la réverbération.

Le phénomène de réverbération pourra être contrôlé dès la phase de conception architecturale. Il passera notamment par l’emploi de matériaux absorbants.

Les lieux de culte tels que les églises ou les cathédrales, les aéroports, les salles de sports sont extrêmement sujets à la réverbération. Ils sont difficiles à sonoriser. Ainsi, ils requièrent une étude minutieuse lors de leur sonorisation.

L’équilibre sonore

En optimisant le rapport entre la portée optique et le son réfléchi, l’intelligibilité sera plus élevée.

Une façon pratique et économique d’y arriver consiste à placer les haut-parleurs au plus près des auditeurs.

Pour une meilleure intelligibilité, une multitude de haut-parleurs de faible puissance seront plus performants qu’une paire d’enceintes puissantes.

Comment placer les haut-parleurs pour une bonne couverture sonore ?

Lors de la mise en place de haut-parleurs de plafond, on respecte une distance entre les haut-parleurs égale à deux fois la distance du sol au plafond.

Toutefois, avec des haut-parleurs d’une ouverture de 90°, cette mise en place ne conviendra qu’à la musique d’ambiance.

En effet, pour de la diffusion d’annonces ou des applications public-adress, ce calcul ne prend pas en considération la position de l’auditeur par rapport au sol et ne peut donc pas assurer une couverture sonore totalement satisfaisante.

Ainsi, on choisira d’utiliser la distance  égale au double de la distance entre l’oreille de l’auditeur et le plafond.

Prenons le cas d’une salle de restaurant :

Les auditeurs seront dans la majorité des cas assis, ainsi, nous pouvons évaluer en moyenne que la distance entre le sol et l’oreille de l’auditeur sera de 1.30 m. Si la salle a une hauteur sous plafond de 4 m, il y aura donc une distance de 2.70 m entre son oreille et le plafond.

Il conviendra alors d’installer les haut-parleurs à une distance de 5.40 m maximum les uns des autres.

Déployer une bonne couverture sonore dans un restaurant

Nous pouvons décider de diminuer le coefficient multiplicateur et de le ramener à 1.5 au lieu de 2 pour obtenir une meilleure couverture sonore.

Ainsi, dans notre salle de restaurant, nous placerons les haut-parleurs à une distance de 4 m les uns des autres.

Exemples types d’installation public-adress à ligne 100 volts

– dans un bureau, il conviendra d’installer des haut-parleurs plafond espacés en tous sens de 2 fois la hauteur sous plafond.

Déployer une bonne couverture sonore dans un bureau

– Pour un entrepôt ou un parking, on préfèrera installer des projecteurs de son espacés en tous sens de 15 mètres.

– Sur une surface de vente, on choisira d’installer un haut-parleur boule à 4,50 mètres pour 100 m² de surface.

– Dans une rue piétonne, il conviendra d’installer des projecteurs de son tous les 30 mètres.

Déployer une bonne couverture sonore dans une rue

 

– Tandis que sur une avenue piétonne, on installera des projecteurs de son tous les 30 mètres des 2 cotés de l’avenue.
Ces quelques applications sont données à titre d’exemples, il faut bien entendu faire une étude personnalisée dans chaque cas. N’hésitez pas à nous contacter pour cela.

Pour aller plus loin, nous vous invitons à consulter notre article Initiation aux techniques Public-address 100 V


Obtenir des conseils personnalisés

Vous voulez nous poser une question et obtenir des informations personnalisées ? Vous pouvez nous écrire en remplissant directement le formulaire ci-dessous :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Your email will not be published. Name and Email fields are required.